Télétravail et santé mentale

Télétravail et santé mentale : 4 astuces pour préserver sa santé mentale pendant le télétravail

Le contexte sanitaire résultant de la pandémie de Covid-19 a incité de nombreuses entreprises à modifier leur façon de travailler. Plusieurs d’entre elles ont, notamment, opter pour le télétravail. Un mode de travail, dont la mise en place a été facilitée par les nombreux outils de communication et de gestion de projet existants sur le marché. Il convient, cependant, de noter que le télétravail, combiné à des périodes de confinement successives ainsi qu’à la crainte liée à la propagation du virus, a eu des impacts assez conséquents sur la santé mentale des travailleurs. Plus de 40 % des salariés sont semble-t-il concernés. Par ailleurs, au cours des 5 premiers mois de l’année 2021, une augmentation de 30 % du nombre de travailleurs mis en arrêt de travail pour des motifs psychologiques a été relevée par une enquête menée par la mutuelle santé Malakoff Humanis. En somme, une situation qui a amené les ressources humaines à placer la santé mentale des collaborateurs au cœur de leurs préoccupations. Dans ce contexte, plusieurs mesures ont alors été déployées. Tour d’horizon sur ces conseils et dispositifs permettant de conserver une bonne santé mentale en période de télétravail.

Instaurer un environnement propice au travail

Pour éviter toute impression de dépaysement avec l’environnement habituel au bureau, il est conseillé d’essayer de mettre en place le même environnement chez soi. Pour ce faire, ayez l’habitude de travailler sur votre bureau et non dans la chambre à coucher ou encore sur le lit. Dans la mesure où vous ne disposez pas d’un espace de travail dédié, comme c’est le cas lorsque vous partagez l’espace avec d’autres membres de la famille ou avec des colocataires, d’autres alternatives sont possibles. Ainsi, il est possible, voire recommandé de s’installer dans un endroit qui laisse passer la lumière naturelle et qui bénéficie d’une ventilation naturelle également.

L’autre option consiste à partager un espace de travail avec les autres télétravailleurs de la maison. La grande table de la cuisine ou celle de la salle à manger fera, par exemple, l’affaire. L’avantage de cette solution est qu’elle facilite l’instauration d’une ambiance studieuse favorable à la concentration, ce qui boostera la motivation de tout le monde. En outre, si vous aviez l’habitude de travailler en open space, ce type d’environnement ne pourra qu’être favorable à votre productivité.

Concilier ergonomie et télétravail

En termes simples, il s’agit de mettre en place les dispositions nécessaires afin que sa façon de travailler n’ait aucun impact sur la santé physique, ce qui permet, par conséquent, de préserver sa santé mentale. Mais pourquoi et comment concilier télétravail et ergonomie ? Ci-dessous les éléments de réponse.

Concilier ergonomie et télétravail en adoptant une bonne position de travail

Une position de travail adaptée permet de prévenir certains maux comme le mal de dos ou encore les douleurs à la nuque et aux épaules. Ainsi, lors des séances de travail, installez-vous de manière à avoir : 

  • Le dos soutenu par la chaise du bureau – il est conseillé d’investir dans une chaise de bureau ergonomique ainsi que dans des supports dorsaux ;
  • Le cou parfaitement droit ;
  • Les épaules à la fois droites et relâchées ;
  • Les coudes à un angle de 90° ;
  • Les hanches à un angle de 90° par rapport aux genoux ;
  • Les poignets positionnés bien droits – les souris verticales et les repose-poignets peuvent être d’une grande aide pour redistribuer correctement les points de pressions au niveau des poignets ;
  • Les pieds posés bien à plat – un repose-pieds permet de limiter la pression exercée au niveau des jambes et du bas du dos, limitant ainsi les douleurs dorsales.

À part cela, il est conseillé de régler la chaise de bureau de manière à faciliter les positions citées précédemment.

Concilier ergonomie et télétravail en positionnant correctement son écran

Qui dit télétravail, dit de nombreuses heures passées devant son écran. Il convient donc de bien positionner son moniteur de façon à optimiser le confort et à préserver ses yeux. Pour cela, il est nécessaire de respecter une distance écran – yeux de 80 cm environ.

Ensuite, le haut de l’écran doit se trouver à la hauteur des yeux.

Enfin, pour éviter la fatigue oculaire, quelques gestes sont à adopter. On cite, notamment, un niveau de luminosité d’écran non-agressif pour les yeux, une limitation de l’usage des lumières artificielles actives ainsi que des pauses fréquentes.

Ne pas négliger la communication avec les autres

Une des raisons qui fait que le télétravail nuit à la santé mentale est le sentiment d’isolement qui en résulte. Ce sentiment est d’autant plus exacerbé auprès des salariés qui travaillent habituellement dans un open space où les conversations sont faciles à entretenir.

Pour éloigner cette sensation d’isolement, les psychologues de travail recommandent l’établissement d’une communication saine via les outils de communication numérique. E-mail, Skype, Zoom, Whatsapp ou encore FaceTime, le choix se révèle varié. Il convient à chaque équipe d’opter pour la plateforme adaptée.

Bien séparer la vie privée de la vie professionnelle

Pendant le télétravail, il est essentiel de savoir dissocier la vie professionnelle de sa vie privée afin de limiter les risques de burn-out et d’épuisement. Pour cela, quelques astuces sont à appliquer, à savoir : 

  • Établir un planning de travail et se conformer à l’organisation établie ;
  • Prévoir 30 à 60 min d’activités physiques par jour ;
  • Prévoir plusieurs pauses entre les séances de travail et en profiter pour se dégourdir les jambes et s’adonner à d’autres activités apaisantes (préparation d’un léger en-cas, jardinage, méditation, etc.) ;
  • Prévoir des moments en famille à chaque début et fin de journée ainsi que pendant les week-ends ;
  • Éviter de consulter ses e-mails et ses messages professionnels lors des moments en famille ;
  • S’éloigner de toute source de distraction lors des horaires de travail.

Ces astuces vous permettront d’établir une limite quant aux heures de travail et aux heures de pauses, et d’éviter ainsi le prolongement des séances de travail qui est l’un des premiers motifs d’épuisement chez les télétravailleurs.

Mettre en place toute cette nouvelle organisation est souvent source d’euphorie. Mais ces règles que l’on s’impose sont, il faut le reconnaître, difficiles à tenir sur la durée sans une réelle auto-discipline. N’hésitez pas pour maximiser vos chances de réussite sur le long terme à vous documenter sur ce sujet.

Vous souhaitez vous former au Big Data ? Retrouvez les formation Data Full Stack et Data Analyst qui vous forment aux métiers de Data Analyst, Data Scientist, Data Engineer et AI Scientist.
Merci pour votre lecture ! Si vous souhaitez lire nos prochains articles autour de la Data et de l’IA, vous pouvez nous suivre sur FacebookLinkedIn et Twitter pour être notifié lorsqu’un nouvel article est publié !

Kickstart your data career !

Nous contacter

1 CRS VALMY 92800 PUTEAUX
NDA : 11922370892

DataRockstars

Ressources

Nos références

Certifié Qualiopi

© 2023 DATAROCKSTARS. Tous droits réservés.