fbpx

L’intelligence artificielle pour lutter contre le changement climatique

Changement climatique

Comment l’intelligence artificielle peut-elle aider à lutter contre le changement climatique ? 

Le PDG de Earth Optics, Lars Dyrud, a pour objectif de rendre les sols encore plus sains grâce a l’utilisation de l’intelligence artificielle. En effet, séquestrer le carbone se trouvant dans le sol est un moyen de lutter contre le changement climatique. En effet, 45 % des sols dans le monde entier est réservé à l’agriculture. Par ailleurs, il peut garder jusqu’à 2.3 fois la quantité de carbone comparé à celui du CO2 atmosphérique et 3.5 fois plus que celui des végétaux. 

Dans le rapport « Charting Disruption 2022 », Global X confirme qu’en 2050, en fonction des actions de décarbonisation effectuées, les investissements destinés aux technologies propres devraient atteindre entre 94 à 131 000 $. 

Le projet « Soil Carbon » initié par Earth Optics a pour objectif de soutenir les agriculteurs ainsi que les industries alimentaires à prouver que l’intelligence artificielle intégrée à leurs produits contribue à atteindre les objectifs de neutralité de carbone. En effet, selon Dyrud, grâce à ce projet, lorsque les consommateurs achètent un produit alimentaire, ils sauront que la quantité de carbone indiquée a été ajoutée au sol au moment où le produit a été cultivé. L’objectif est donc de créer une structure incitative qui relie les choix des consommateurs ainsi que les activités des agriculteurs en les encourageant à créer plus de carbone. 

Comment l’apprentissage automatique peut-il contribuer au changement climatique ? 

Pour atteindre son objectif, EarthOptics se sert de l’apprentissage automatique, appelé également machine learning (ML). Pour cela, il paramètre son intelligence artificielle afin qu’elle puisse lire les attributs du sol via un radar intégré dans le sol. Selon Dyrud, le pourcentage du carbone contenu dans le sol est minime par rapport à la masse du sol et il devient difficile de mesurer les petits changements. En effet, il est difficile de déterminer le changement d’une tonne de carbone dans le sol sur une acre de 2 000 tonnes. Mais avec l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, il devient plus facile de définir, avec précision, le taux de carbone dans le sol et également de proposer des cartes servant à vérifier la teneur en carbone dans le sol. 

En effet, pour ce faire, le modèle est visualisé avec des données GPR, qui sont des informations numérisées par l’IA. Elles sont ensuite transférées sur un cloud accessible aux agriculteurs. Ces derniers n’ont plus qu’à récupérer les informations. 

Comment sensibiliser les consommateurs et les industries alimentaires à l’usage des étiquettes intelligentes pour la planète ? 

D’après Dyrud, les entreprises produisant des emballages et s’associant à Earth Optics doivent mesurer et afficher la quantité de carbone éliminée de l’atmosphère et placée dans le sol à travers les matières premières récoltées. En effet, selon le PDG d’Earth Optics, ce projet d’étiquetage consiste à sensibiliser les acheteurs et les entreprises alimentaires à contribuer à l’élimination du gaz carbonique dans la planète. 

Selon Dyrud, le projet de Earth Optics est un projet gagnant-gagnant pour les acheteurs et pour l’environnement. Par exemple, pour une société productrice de cornflakes, les consommateurs pourront visualiser la quantité de carbone éliminée dans l’atmosphère à travers l’étiquette Soil Carbon Project. Ils pourront donc constater que le maïs utilisé pour fabriquer des cornflakes a permis d’éliminer 1 livre de CO2 dans l’environnement pour enrichir le sol. Autre exemple, les céréales utilisées pour fabriquer un pack de bière ont permis d’enlever 20 livres de dioxyde de carbone dans la planète. 

Ce projet est aussi avantageux pour les agriculteurs. Ces derniers seront payés pour le carbone qui est présent dans le sol et également pour celui qui y sera stocké de nouveau. On peut dire que cette approche permet de garantir la vitalité économique des agriculteurs respectueux de l’environnement grâce à ces mesures incitatives.

Vous souhaitez vous former au Big Data ? Retrouvez les formations Data Full Stack et Data Analyst qui vous forment aux métiers de Data Analyst, Data Scientist, Data Engineer et AI Scientist.
Merci pour votre lecture ! Si vous souhaitez lire nos prochains articles autour de la Data et de l’IA, vous pouvez nous suivre sur FacebookLinkedIn et Twitter pour être notifié lorsqu’un nouvel article est publié !

Kickstart your data career !

Nous contacter

1 CRS VALMY 92800 PUTEAUX
NDA : 11922370892

DataRockstars

Ressources

Nos références

Certifié Qualiopi

© 2023 DATAROCKSTARS. Tous droits réservés.