Big Data, l’avenir du recrutement ?

Un terme souvent rencontré dans le domaine du marketing, le Big Data commence aujourd’hui à faire son entrée dans d’autres secteurs. En effet, ces dernières années, on remarque que le secteur des ressources humaines commence à adopter le Big Data dans son processus de recrutement. Un phénomène qui, certes, révolutionne les démarches d’acquisition des talents pour une entreprise, mais qui soulève également de nombreuses interrogations relatives à l’éthique ou encore à l’avenir du secteur. Quelles sont les applications du Big Data dans le recrutement et les ressources humaines ? Quels changements peut-il apporter ? Retrouvez sans attendre les réponses à ces problématiques dans ce guide complet sur la place du Big Data dans les ressources humaines et les processus de recrutement.

Focus sur les données traitées par les recruteurs

Avant d’entrer dans les détails de l’influence du Big Data dans les processus de recrutement, voyons, tout d’abord, les types d’information que les recruteurs doivent traiter. En effet, il faut savoir que la publication d’une offre d’emploi entraîne l’apparition d’une quantité massive de données. On cite, entre autres : 

  • La couverture ou le nombre de vues d’une annonce ;
  • Le nombre de candidatures reçues ;
  • Le type de candidatures reçues (nouvelles candidatures ou candidats déjà connus par l’entreprise) ;
  • Le profil démographique des candidats (âge, lieu d’habitation, etc.) ;
  • La pertinence des candidatures recueillies et celle des plateformes de recrutement utilisées pour la diffusion de l’offre ;
  • Les mots-clés utilisés par les chercheurs d’emploi pour trouver l’annonce ;
  • Le profil et la personnalité des candidats.

Ces données peuvent provenir de sources différentes. En effet, outre le CV et la lettre de motivation fournis par le candidat par l’intermédiaire de son dossier de candidature, les plateformes de recrutement ainsi que les réseaux sociaux fournissent également des données utiles au recruteur.

Recrutement : quel est l’impact du Big Data ?

Au vu de la quantité de données collectées par les recruteurs à chaque recrutement, l’analyse ainsi que le traitement de ces données prennent souvent beaucoup de temps. Dans l’optique d’accélérer le processus, le Big Data s’est alors imposé comme étant la solution idéale. Mais dans ce secteur, quelle est l’utilité du Big Data ?

Big data et recrutement : vers un système de recrutement prédictif

Le big data permet au recruteur de mettre facilement en relation les données qu’il a à sa disposition. Cela lui permet alors d’avoir une vue quasi-complète sur le profil du candidat, tant sur le plan professionnel que personnel. 

Cette image complète, combinée avec une approche analytique, permet au recruteur de déterminer facilement et rapidement l’adéquation du profil du candidat quant au profil requis pour le poste. Les outils analytiques peuvent même aider le responsable RH à prédire le succès du candidat quant à la réalisation des tâches qui lui seront confiées. 

Big data et recrutement : pour une diminution du taux de turnover

Le turnover fait référence au taux de renouvellement du personnel au sein d’une entreprise. Évidemment, toutes les entreprises s’emploient à ce que ce taux reste bas afin de limiter les coûts engendrés par le recrutement d’un nouveau candidat. Pour y arriver, il est alors de possible de recourir au Big data, plus précisément au recrutement prédictif.

En effet, le recrutement prédictif permet : 

  • De déterminer les profils des candidats ou des employés qui sont plus enclin à démissionner que d’autres ;
  • De déterminer les motifs de départ des démissionnaires et d’apporter ainsi une solution aux causes identifiées ;
  • De réduire les erreurs de recrutement.

Parmi les entreprises qui ont pu profiter de cet aspect du Big data, il y a la société qui fabrique les imprimantes Xerox qui a pu diminuer son turnover de 20 % auprès de ses centres d’appels.

Big data et recrutement : un avantage financier à ne pas négliger

Il n’est plus à prouver que le Big data est d’une grande aide dans le traitement des données des ressources humaines. Il contribue, notamment, à la réduction du temps d’analyse des dossiers de candidature et diminue également les risques d’erreur de recrutement.

Ces deux éléments conduisent ensuite à la réduction des budgets de l’entreprise alloués au recrutement ainsi qu’à la formation et à l’intégration des nouveaux employés.

Recrutement : comment se démarquer grâce au Big data ?

En tenant compte du rôle que joue le Big data dans le processus de recrutement, il devient alors vital de savoir en profiter afin de se démarquer des autres candidats et augmenter ainsi ses chances d’occuper le poste vacant. Pour ce faire, la solution consiste à optimiser son personal branding. En d’autres termes, il faut soigner sa présence tant sur le web que sur les réseaux sociaux personnels et professionnels. Mais comment faire ? Ci-dessous quelques astuces à appliquer pour y arriver : 

  • Optimiser les comptes et les pages réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn et Instagram) en utilisant les bons mots-clés sur la section bio et en affichant des photos de profil et de couverture qui inspirent confiance ;
  • Insérer des liens personnalisés vers ses blogs personnels et ses autres comptes réseaux sociaux sur son profil ;
  • Publier régulièrement des contenus à la fois pertinents, clairs et concis.

En résumé, le recruteur doit pouvoir se faire une idée de vos parcours et de vos compétences en naviguant sur vos profils réseaux sociaux.

Recrutement et Big data : quels sont les points de vigilance ?

Bien qu’il présente de nombreux avantages, il est recommandé de se montrer vigilant quant à l’usage du Big data dans le domaine des ressources humaines.

Tout d’abord, la protection des données personnelles doit être la priorité pour les entreprises. Il est notamment nécessaire de mettre en place un système de données conforme aux réglementations RGPD.

Ensuite, il ne faut pas oublier que le Big data ne remplace en aucun cas la place de l’humain dans le processus de recrutement malgré le fait qu’il facilite grandement les démarches. En effet, même si les algorithmes progressent à vitesse exponentielle, ils restent avant tout des outils, mis à disposition des personnes qualifiées pour le recrutement.

Pour finir, il est important que les recruteurs bénéficient d’une formation sur l’usage des outils analytiques afin d’éviter les erreurs d’interprétation de données.

Vous souhaitez vous former au Big Data ? Retrouver les formation Data Full Stack et Data Analyst qui vous forment au métier de Data Analyst, Data Scientist, Data Engineer et AI Scientist.

Merci pour votre lecture ! Si vous souhaitez lire nos prochains articles autour de la Data et de l’IA, vous pouvez nous suivre sur FacebookLinkedIn et Twitter pour être notifié lorsqu’un nouvel article est publié !

Kickstart your data career !

Nous contacter

1 CRS VALMY 92800 PUTEAUX
NDA : 11922370892

DataRockstars

Ressources

Nos références

Certifié Qualiopi

© 2023 DATAROCKSTARS. Tous droits réservés.