La cuisine cognitive : comment l’intelligence artificielle souhaite-t-elle développer la créativité dans les arts culinaires ?  

cuisine

Pour les amoureux de l’art culinaire, la cuisine cognitive est peut-être un terme nouveau qui se fait connaître de plus en plus ces dernières années. En effet, en collaboration avec les chercheurs d’IBM, et afin de tester la synergie des divers ingrédients, ICE a mis en œuvre des stratégies en utilisant, dans les arts culinaires, la cuisine cognitive. 

La cuisine cognitive : un programme informatique permettant de développer la collaboration entre les machines et les humains 

Par le biais de sa technologie informative cognitive, IBM a créé un système informatique cognitif qui est capable d’apprendre et d’interagir avec les êtres humains de façon naturelle. Autrement dit, ce concept, basé sur la complexité du Big Data, a pour objectif d’aider les chefs cuisiniers à prendre les meilleures décisions sur les préférences gustatives et également à apporter de l’innovation dans leur travail. 

Plus ce système informatique interagit avec les êtres humains, les appareils ainsi que les données, plus il devient intelligent. Et grâce à ce niveau de capacité, il est capable d’apporter son aide aux professionnels de la cuisine à résoudre certains problèmes considérés insolubles auparavant. Pour ce faire, il utilise toutes les informations qu’il a captées afin de suggérer de nouvelles idées ou de nouvelles techniques au moment opportun. 

La cuisine cognitive : une technologie destinée spécialement au domaine culinaire 

En guise d’information, IBM a déjà développé ce type de technologie, basée sur l’intelligence artificielle, pour différents secteurs, en particulier le domaine des soins de santé. Mais cette fois-ci, la firme a décidé d’œuvrer pour les arts culinaires, un domaine qui exploite grandement la créativité. 

Mais comment ce système informatique, appelé chef Watson, peut-il aider le chef cuisinier humain ? En effet, si un chef cuisinier est capable de combiner une poignée d’ingrédients à la fois, le chef Watson, gagnant du célèbre jeu télévisé américain « Jeopardy », est capable d’en faire un quintillion, autrement dit, 1 suivi de 18 zéros, comme l’indiquent les chercheurs d’IBM. 

Alors, peut-on déclarer qu’un ordinateur est un bon cuisinier ? En effet, cela fait déjà 2 ans que IBM tente d’exploiter le niveau de capacité de traitement du chef Watson par rapport aux différents ingrédients culinaires. Depuis ce temps, ce système peut déjà analyser 35 000 recettes environ ainsi que 1 000 composés aromatiques chimiques. Grâce à ces expériences, ce programme est capable de proposer des idées ou des techniques nouvelles sur les associations d’ingrédients. Il en résulte des plats aussi surprenants les uns que les autres. 

L’objectif du chef Watson n’est pas seulement de présenter des combinaisons classiques. Il a pour objectif de créer des associations non conventionnelles. Il peut, par exemple, tester la combinaison du café ou du chocolat avec de l’ail. En bref, ce chef informatique est là pour préparer des plats originaux qui surprennent toujours les papilles. Le chef Watson a aussi pour but de créer des recettes destinées à résoudre les problèmes de santé ou encore d’autres situations comme la faim dans le monde.

Vous souhaitez vous former au Big Data ? Retrouvez les formations Data Full Stack et Data Analyst qui vous forment aux métiers de Data Analyst, Data Scientist, Data Engineer et AI Scientist.
Merci pour votre lecture ! Si vous souhaitez lire nos prochains articles autour de la Data et de l’IA, vous pouvez nous suivre sur FacebookLinkedIn et Twitter pour être notifié lorsqu’un nouvel article est publié ! 

Kickstart your data career !

Nous contacter

1 CRS VALMY 92800 PUTEAUX
NDA : 11922370892

DataRockstars

Ressources

Nos références

Certifié Qualiopi

© 2023 DATAROCKSTARS. Tous droits réservés.