fbpx

Jouets à intelligence artificielle pour enfants- Produits et catégories actuels

Jeu robot

Depuis plusieurs années, l’Intelligence Artificielle ou IA fait beaucoup parler dans le monde des affaires. En effet, dans presque tous les secteurs, notamment la banque, l’industrie pharmaceutique, l’assurance, elle a été vulgarisée et a été totalement intégrée à la culture actuelle. Même les dirigeants gouvernementaux ont reconnu les avantages de l’intégrer dans le système juridique et en matière de bonne gouvernance.

Grâce aux géants de la technologie (Google, Amazon, Facebook, Netflix), l’Intelligence Artificielle est parfaitement accessible au grand public et ses capacités sont maintenant facilement acceptées par tous. Actuellement, la vie de la population est véritablement impactée par l’utilisation de la technologie. L’Intelligence Artificielle est alors devenue de plus en plus présente dans la vie quotidienne.  

De ce fait, il est logique que l’apprentissage de cette dernière commence dès le jeune âge. L’Intelligence artificielle commence ainsi à s’inviter dans le divertissement et dans les espaces de jeux pour enfants notamment par le biais des jeux vidéo et surtout des jouets pour enfants.

Dans cet article, nous allons parler de cette Intelligence Artificielle utilisée dans les jouets pour enfants. Vous y découvrirez ainsi quelques entreprises célèbres qui proposent des jouets intelligents pour enfant qui font appel à l’apprentissage automatique et aussi aux différentes variétés de technologies d’IA (vision artificielle et reconnaissance vocale). Certains de ces jouets intelligents sont dotés d’une fonctionnalité qui leur permet d’être codés par leur utilisateur. D’où la catégorisation de ces jouets en deux, et les jouets de codage par blocs et les jouets standard dotés de logiciel d’apprentissage automatique.

Qu’est-ce qu’un jouet à intelligence artificielle ?

L’Intelligence Artificielle est généralement parlée et utilisée dans la vie quotidienne des adultes. Toutefois, cette IA est en constante évolution et on constate aujourd’hui qu’elle commence aussi à s’immiscer petit à petit dans la vie des enfants par le biais de leurs jouets. C’est donc un outil technologique qui effectue des actions normalement faites par une personne physique. Le jouet à Intelligence Artificielle a pour mission de divertir l’enfant et, souvent, de tenir compte de ses émotions. 

Puisque l’enfant appartient désormais à une génération qui va grandir avec l’Intelligence Artificielle, il est alors du devoir des parents d’aider les enfants à la comprendre et à connaître ses avantages pour qu’ils ne l’assimile pas à de la magie et pour qu’ils puissent l’utiliser à bon escient.

Mais comment l’IA peut-elle être utilisée dans les jouets ? Telle est la question qui se pose souvent. Fondamentalement, l’Intelligence Artificielle est introduite dans les jouets par le biais d’une programmation à travers certains algorithmes qui permettent de deviner et de prédire ce que l’enfant veut. Cette programmation se base ainsi sur des recherches se trouvant dans les bases de données. Généralement, l’apprentissage automatique combinée à la reconnaissance vocale crée les assistants comme Siri, Google ou Alexa qui facilitent tous les besoins de l’enfant.

Les Jouets standard avec logiciel d’apprentissage automatique

Sphero 

Sphero propose le droïde BB-8 de Star Wars doté d’un accessoire Force Band. C’est un produit capable de répondre aux différents mouvements et aux commandes vocales grâce à la détection et à la reconnaissance des gestes de son utilisateur par le traitement de son langage naturel. Vous pouvez aussi trouver un modèle BB9E de ce produit en version noire ou un modèle sur R2D2.  

Ce droïde BB-8 s’inspire d’un personnage de Disney et il imite les sons et les mouvements de celui-ci. Il a été conçu pour explorer l’environnement qui l’entoure en suivant des chemins prédéterminés dessinés par son utilisateur par le biais de l’application Star Wars.

Ce droïde BB-8 peut également se déplacer en suivant le chemin dicté par une simulation de réalité augmentée ou RA. Son utilisateur avec son application qui sert d’écran peut ainsi choisir des simulations issues des films Star Wars. Sur son appareil mobile sera donc affichée une vidéo de son droïde en train de se déplacer et de jouer la scène du film dans un beau décor de science-fiction.

Le droïde BB-8 est doté d’un accessoire, la Force Band qui sert à le commander à distance et à simuler ladite Force dans Star Wars. C’est un dispositif qui est à fixer au poignet de son utilisateur afin de détecter les gestes des mains et des bras et de réussir à commander le jouet intelligent. L’utilisateur peut ainsi faire déplacer son droïde BB-8 en avant en étendant son bras et faire le mouvement contraire pour lui ordonner de reculer ou le ramener vers lui. Pour l’arrêter, l’enfant peut laisser sa main juste sur le côté. 

L’apprentissage automatique de ce modèle a été entraîné sur de nombreux clips vocaux. Le droïde comprend alors diverses inflexions et accents et peut être commandé par ces derniers. Ces clips vocaux sont ainsi étiquetés comme des mots clés ou des phrases qui seront répondus par le logiciel avant d’être soumis à l‘algorithme d’apprentissage. Ces algorithmes seront alors entrainés à reconnaître les modèles et les séquences de 1 et 0 qui formeront le son de la commande de l’utilisateur.

Si l’utilisateur utilise des voix ou des commandes non étiquetées, l’algorithme fera savoir à son utilisateur au cas où il n’aurait pas compris la commande vocale et il fera une action qui correspondra à la commande qu’elle a comprise. Toutefois, l’utilisateur peut très bien jouer avec son droïde en créant ses propres scènes selon sa propre imagination. Par exemple, le logiciel accepte les commandes comme ”fuyez” ou “c’est un piège ” pour quitter la zone où il se trouve.

Sphero a été soutenu par Mercato Partners et Grishin Productions et a pu ainsi lever à peu près 119 millions de dollars en capital-risque. 

Jon Carroll est directeur technique chez Sphero. Il a étudié à l’université du Colorado Boulder et a obtenu un master en télécommunication. Auparavant, Jon Carroll a été chez Infomedia un ingénieur système senior.  

Pullstring Inc.

Pullstring Inc. et son associé Mattel sont les créateurs de Hello Barbie. Selon l’entreprise Pull String, le jouet, grâce au traitement du langage naturel, peut avoir une conversation interactive et amicale avec Barbie par le biais de l’application mobile Hello Barbie connectée au serveur de l’entreprise. 

En jouant avec cette poupée intelligente, l’enfant peut lui poser des questions ou répondre à ses questions. Hello Barbie converse avec son utilisateur en lui posant des questions autour de ses amis, ses devoirs, ses parents ou autres. Elle enregistrera alors les réponses de son utilisateur pour mieux informer le modèle utilisé pour le traitement de langage de la poupée. 

Grâce à Hello Barbie, l’enfant peut créer et écrire une petite histoire et la poupée peut compléter les aspects de l’histoire en y incluant l’option qu’elle veut. Par exemple, s’il s’agit d’une histoire qui se déroule après le dîner avant le coucher. La poupée peut compléter l’histoire en demandant à l’utilisateur ce qu’il y a pour diner.

Le modèle d’apprentissage automatique du logiciel a été entraîné sur d’innombrables requêtes vocales en différentes inflexions et divers accents concernant le travail, les amis ou les centres d’intérêt, l’école ou autres. L’algorithme du logiciel sera alors en mesure de reconnaître les demandes vocales et va ensuite les transcrire en texte. Ces données textuelles seront ainsi étiquetées en tant que réponses aux déclarations faites à la poupée par son utilisateur et aussi aux différentes questions qu’on lui pose.  Les chaînes de textes formées seront ainsi interprétées comme étant des réponses conversationnelles.

Le modèle d’apprentissage automatique est entraîné aux différentes réponses à des milliers de demandes des clients utilisateurs aussi personnalisées soient-elles.  Par exemple, les mots « oui, je suis là » sont étiquetés en tant que réponse à la question « Barbie, es-tu là » ? 

Pullstring Inc. soutenue par les compagnies Greylock Partners et Khosla Ventures a pu lever 44.8 millions de Dollars en capital-risque. 

Martin Reddy est le directeur technique de Pullstring Inc après avoir été PDG de Code Reddy.  Il a suivi une formation à l’université d’Édimbourg à l’issue de laquelle il a reçu son diplôme de doctorat en informatique.

Jouets de Codage par blocs

Anki

Anki propose aux clients le robot Cozmo. C’est un jouet éducatif et ludique pour enfants et aussi pour étudiants qui sont en apprentissage automatique. La particularité de Cozmo est de reconnaître le visage d’une personne ou des animaux comme les chats et les chiens et de suivre les mouvements du visage de celui-ci en utilisant la vision artificielle.

Ce Cozmo est ainsi très divertissant pour les enfants, car ils peuvent juste le regarder, réaliser des choses ou bien interagir avec lui. Par exemple, il peut être programmé par le biais de l’application Cozmo Code Lab pour qu’il effectue des tâches comme danser quand il voit une personne ou un animal, traverser un labyrinthe construit par son utilisateur et autre. 

Pour jouer avec lui, l’enfant peut alors coder et organiser tous les actions de celui-ci. Par conséquent, le robot fera les actions précommandées par son utilisateur dans un ordre suivant une séquence. Par exemple, l’enfant peut faire danser Cozmo en lui faisant exécuter une série de mouvements enregistrée mais modifiable dans Code Lab. Ce jouet propose des niveaux par lesquels son utilisateur peut évoluer. Pour les débutants le niveau « bac à sable » est conseillé. Pour les plus habiles qui veulent créer plus d’expériences, il existe le niveau constructeur. Cozmo Code Lab utilise Scratch Blocks comme langage de programmation, d’où la possibilité de faire un codage par blocs pour les enfants et d’avoir un kit complet de développement pour les plus âgés. Ce kit de développement SDK dispose de plusieurs connectivités et est basé sur Python. Ainsi son utilisateur peut expérimenter la vision artificielle.

Le modèle d’apprentissage automatique de ce logiciel est entraîné sur d’innombrables images de visages étiquetés qui seront traitées par l’algorithme du logiciel. Le robot sera alors capable de reconnaître si le visage appartient à un humain ou un animal de compagnie.

Anki, qui est soutenu par Morgan Chase & Co a levé environ 182 millions de dollars en capital-risque. Son directeur technique est Mark Palatucci qui est sortant de Carnegie Mellon et diplômé en doctorat en robotique et apprentissage automatique.

Wonder Workshop

Wonder Workshop propose Cue, un robot interactif capable de discuter avec son utilisateur et de lui raconter des histoires grâce au traitement du langage naturel. Grâce à son application, l’utilisateur de Cue peut coder en utilisant un codage par blocs et par texte. Ici, le codage par texte est destiné aux utilisateurs qui veulent apprendre à coder par blocs leur robot. Il est réalisé en fonction des couleurs associées à chacune à des actions séquentielles. 

Ce robot est divertissant et en même temps ludique, car il dispose d’un haut-parleur lui permettant d’émettre une voix et de discuter avec son utilisateur, ainsi que des capteurs qui lui évitent de heurter les murs ou d’autres objets. Il faut noter que Cue propose 4 avatars qui possèdent chacun leur propre voix et leurs propres gestes. Pour y jouer et pour le commander, l’utilisateur a donc le choix de l’avatar.  L’utilisateur peut aussi enregistrer de nouvelles commandes à sa guise. 

 Ce petit Chatbot peut aussi créer des histoires en demandant à son utilisateur de remplir les blancs.

 Le modèle d’apprentissage automatique de ce logiciel est entraîné à partir de données textuelles créées par Wonder Workshop et de nombreuses réponses fictives possibles des utilisateurs. Ces données seront donc étiquetées et soumises à l’algorithme d’apprentissage du logiciel avant d’être transcrites en commande écrite.

Wonder Workshop a été soutenu par WI Harper Group et CR-V et a pu lever 78,3 millions de dollars en capital-risque.

Wonder Workshop a comme PDG Vikas Gupta. Il est sortant de Georgia Institute of Technology  et est diplômé en maîtrise en informatique.

Vous souhaitez vous former au Big Data ? Retrouvez les formations Data Full Stack et Data Analyst qui vous forment aux métiers de Data Analyst, Data Scientist, Data Engineer et AI Scientist.
Merci pour votre lecture ! Si vous souhaitez lire nos prochains articles autour de la Data et de l’IA, vous pouvez nous suivre sur FacebookLinkedIn et Twitter pour être notifié lorsqu’un nouvel article est publié !

Kickstart your data career !

Nous contacter

1 CRS VALMY 92800 PUTEAUX
NDA : 11922370892

DataRockstars

Ressources

Nos références

Certifié Qualiopi

© 2023 DATAROCKSTARS. Tous droits réservés.