Intelligence Artificielle : ce qu’il faut savoir 

On entend souvent parler de l’IA ou Intelligence Artificielle, mais savez-vous exactement ce que c’est ? Qu’est-ce qu’on entend par intelligence artificielle ? Quel est le but de l’intelligence artificielle ? Quelle est son utilité ? Vous trouverez des éléments de réponse dans cet article. 

L’intelligence Artificielle en quelques mots

L’intelligence artificielle, plus communément appelée IA, est un programme d’imitation de l’intelligence humaine. Elle fonctionne à l’aide d’un algorithme exécuté au sein d’un environnement informatique dynamique. En d’autres termes, l’IA est un programme mis en place afin de permettre aux ordinateurs de « copier » en quelque sorte le comportement humain. 

Quelles sont les 3 matières associées à l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle ne peut penser et agir comme un être humain que s’il réunit une certaine quantité de données. Il doit également être en mesure de traiter ces données comme il se doit. Pour mettre en place une IA fonctionnelle, il faut donc réunir trois choses :

  • Un système informatique performant ;
  • des données associées à des systèmes de gestion ;
  • des codes ou algorithmes d’IA avancés. 

Vous l’aurez compris, développer une intelligence artificielle n’est pas à la portée du premier venu. 

Qui est à l’origine de l’intelligence artificielle ?

Nous croyons toujours à tort que l’IA est une découverte récente, liée à l’évolution du Big Data. Pourtant, cela fait déjà près d’un siècle que les scientifiques ont fait des recherches pour créer un appareil capable d’imiter le raisonnement de l’être humain. Ce fut pourtant John MacCarthy qui a, pour la première fois, utilisé le terme d’intelligence artificielle en 1955. Une année plus tard, avec ses collaborateurs, il a organisé la conférence « Dartmouth Summer Research Project on Artificial Intelligence ». C’est là que le public découvre l’existence des machines learning, du deep learning, des analyses prédictives et prescriptives. A quoi donc correspondent ces termes ? Ce sont tout simplement les formes d’IA. Du moins, les choses qu’une IA peut élaborer. 

Quels sont les 4 types d’intelligence artificielle ? 

Il existe différentes sortes d’intelligence artificielle dont la performance varie en fonction de la complexité des algorithmes et des données utilisées pour sa formation.  

L’intelligence étroite ou ANI

Il s’agit de la forme d’IA la plus courante. Elle est faible ou étroite puisqu’elle ne peut exécuter que les fonctions pour lesquelles elle a été programmée. D’une manière générale, les machines dotées de cette forme d’IA n’exécutent qu’une seule tâche. Vous pouvez mettre dans cette catégorie tous les appareils qui sont en mesure d’exécuter une tâche spécifique de manière autonome en recourant toutefois aux capacités similaires à celles de l’homme. A l’instar de Siri (Apple), les systèmes de reconnaissance vocale utilisent cette forme d’AI.

L’intelligence artificielle générale ou AGI

Cette forme d’intelligence artificielle est en mesure d’exécuter un programme plus élaboré que le précédent. Les appareils dotés de cette forme d’IA sont capables de fonctionner, d’agir et d’apprendre à la manière d’un être humain. Cette forme d’intelligence artificielle n’est pas encore aboutie. À travers le monde, des chercheurs continuent les recherches pour produire des appareils capables d’effectuer plusieurs tâches en même temps, à la manière d’un humain. 

La super intelligence artificielle ou ASI

Cette forme d’intelligence artificielle est plus aboutie que les deux précédentes. Elle a été conçue de façon à reproduire au mieux l’intelligence humaine. L’appareil doté d’une telle forme d’AI est aussi doté d’une grande capacité de mémoire lui permettant de traiter des données et de réaliser des analyses plus rapides. À terme, les chercheurs souhaitent développer des machines dotées d’une AI capable de surpasser les humains.  

La forme d’IA hypothétique

Les recherches en AI évoluent sans cesse. Les chercheurs sont actuellement en train de voir comment mettre en place une AI qui fonctionnerait exactement comme le cerveau humain. Ils souhaitent mettre en place des machines capables de penser par elles-mêmes et d’avoir des besoins et des émotions, à l’instar des hommes.

À quoi sert l’intelligence artificielle au quotidien ?

L’intelligence artificielle est en mesure de traiter et d’analyser une grande quantité de données en un laps de temps assez court. Il peut ainsi prendre la meilleure décision possible face à chaque situation. Elle est, sans conteste, à la base de tout processus de prise de décision complexe. Pour mieux comprendre, prenons un exemple précis. Les champions de morpions sont nombreux puisqu’il est plus simple d’enregistrer tous les mouvements pouvant conduire à une victoire. En revanche, c’est plus difficile pour un joueur de dames puisqu’il y a près de 500 trillions de combinaisons possibles. L’AI est en mesure d’analyser toutes ces possibilités et de prendre la meilleure décision.

L’IA peut ainsi nous être d’une grande utilité au quotidien. Elle est utilisée par les établissements financiers pour détecter les fraudes et réaliser des prévisions des intentions d’achat et les différents services clients. Grâce à l’intelligence artificielle, les banques peuvent évaluer la solvabilité des consommateurs. Il devient aussi plus simple de détecter en temps réel les manœuvres frauduleuses effectuées par le biais d’une carte bancaire. 

C’est également l’intelligence artificielle qui se cache derrière le service client virtuel. Grâce à l’intelligence artificielle, le Service client virtuel peut traiter les demandes de la clientèle sans qu’une intervention humaine soit nécessaire. Vous connaissez le simulateur de dialogue humain ou la reconnaissance vocale qui apparaît lors de la première prise de contact avec un service clientèle ? C’est l’œuvre d’une AI.

Quand vous allez sur un site internet et que vous ouvrez une fenêtre de dialogue, vous parlez à un chatbot, une autre forme d’intelligence artificielle. L’interlocuteur humain ne prend le relais que lorsque les demandes dépassent la fonction prédéfinie dans le programme du chatbot. Ces erreurs sont ensuite envoyées dans une centrale afin d’y être interprétées. L’objectif est de permettre à l’intelligence artificielle de traiter ces informations les prochaines fois.

Vous souhaitez vous former au Big Data ? Retrouvez les formation Data Full Stack et Data Analyst qui vous forment aux métiers de Data Analyst, Data Scientist, Data Engineer et AI Scientist.

Merci pour votre lecture ! Si vous souhaitez lire nos prochains articles autour de la Data et de l’IA, vous pouvez nous suivre sur FacebookLinkedIn et Twitter pour être notifié lorsqu’un nouvel article est publié !

Kickstart your data career !

Nous contacter

1 CRS VALMY 92800 PUTEAUX
NDA : 11922370892

DataRockstars

Ressources

Nos références

Certifié Qualiopi

© 2023 DATAROCKSTARS. Tous droits réservés.