Les différentes façon de financer sa formation pro

Le compte professionnel de formation ou CPF est utilisé pour financer une formation professionnelle. Cependant, il arrive que les droits acquis par le CPF ne soient pas suffisants. Heureusement, il existe d’autres alternatives accessibles autant aux salariés qu’aux demandeurs d’emplois et aux travailleurs indépendants. Découvrez comment se faire financer une formation sans CPF.

Quel organisme peut aider à financer une formation ? 

Différents organismes peuvent vous octroyer des aides destinées à financer une formation. 

  • Pôle emploi

Cet organisme d’État est en mesure d’offrir une aide financière au demandeur d’emploi désireux de suivre une formation. Pour obtenir ce financement, il suffit de se rendre sur la plateforme Mon compte formation. L’intérêt de cette aide est qu’elle n’est pas plafonnée. Il est également possible d’en faire la demande plusieurs fois. Il faut noter que pôle emploi offre son aide aux demandeurs d’emploi éligibles à l’allocation chômage. 

  • La CPAM 

La CPAM ou Caisse primaire d’assurance maladie est un autre organisme pouvant offrir des aides pour financer une formation. Elles s’adressent aux travailleurs handicapés ou invalides. Toute personne victime d’accident de travail ou d’une maladie professionnelle et qui justifie d’une incapacité à travailler permanente d’au moins 10 %, peut y prétendre. Ces aides peuvent être ajoutées au CPF du demandeur. Il est plafonné à 7 500 euros, mais peut être utilisé plusieurs fois. 

  • L’AGEFIPH

L’AGEFIPH ou Association de gestion de fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés aide les travailleurs handicapés à financer leur formation. Cette aide s’adresse essentiellement aux demandeurs d’emploi qui ne perçoivent pas d’allocation. Toutefois, les actifs, qui ont droit à l’assurance chômage, peuvent aussi, dans certains cas, y être éligible. Cette aide n’est pas offerte automatiquement. Pour en bénéficier, il faut passer un entretien auprès du conseiller Pôle emploi. 

Comment se faire payer une formation par la Région ?

Depuis le printemps 2021, la Caisse des dépôts et consignations permet aux conseils régionaux d’accompagner des projets de formations. Les régions sont relativement autonomes dans l’octroi de ces aides. Chaque région détermine elle-même les critères de sélection des actifs à qui octroyer ce financement. Si vous avez le bon profil, le montant de l’aide sera crédité sur votre CPF. Notez que celui-ci varie en fonction de la région. Vous trouverez toutes les informations concernant ce financement sur la plateforme Mon compte formation.

Comment se faire payer une formation par les OPCO ?

Les OPCO ou Opérateurs de compétences peuvent aussi alimenter votre CPF et vous aider ainsi à financer votre formation. Il en est de même pour les différentes branches professionnelles. Une branche professionnelle est un regroupement d’entreprises appartenant à un même secteur d’activité ou qui sont régies par le même accord ou convention collective. 

Peu importe votre profil, vous pourriez recourir aux OPCO pour financer une formation. En effet, les OPCO contribuent au financement de la formation professionnelle des travailleurs salariés ou non, des apprentis, ou encore des agents publics et des dirigeants d’entreprise. Pour que la formation soit éligible, elle doit être prodiguée par un centre de formation agréé DataDock.

Quels autres dispositifs permettent de financer une formation ?

Si le CPF est le dispositif le plus connu pour financer une formation, ce n’est pas le seul. Il en existe d’autres : 

  • Le compte professionnel de prévention

Si vous êtes un salarié, vous disposez sûrement d’un compte professionnel de prévention ou C2P. Ce dernier a été mis en place pour déterminer tous les risques que vous supportez dans le cadre de votre travail. Des points vous sont octroyés en fonction des risques que vous encourez et des conditions pénibles de votre travail. Par la suite, vous pouvez utiliser ces points pour financer une formation destinée à améliorer votre condition de travail. Celle-ci doit donc vous permettre d’accéder à un poste moins pénible. Il peut s’agir d’une formation qui vous permettra de travailler à temps partiel, mais sans perdre en salaire, ou encore de partir en retraite anticipée. 

  • Le compte d’engagement citoyen 

Le compte d’engagement citoyen ou CEC répertorie toutes les activités volontaires, bénévoles ou de maître d’apprentissage que vous avez pu effectuer. Ces activités vous permettent en effet d’accumuler des droits à la formation qui vont alimenter votre CPF. Le CEC vous permet d’acquérir jusqu’à 240 euros d’aide. Notez que pour connaître le montant de vos droits, vous devez ouvrir un compte personnel d’activité ou CPA. 

Comment demander à son employeur de payer une formation ?

Vous voulez suivre une formation, mais malgré les différentes aides, vous ne disposez pas encore du montant nécessaire ? Sachez que vous pouvez solliciter votre employeur. Depuis septembre 2020, une entreprise peut alimenter directement le compte CPF de ses salariés. Désormais, l’employeur peut mettre en place un dossier de formation. Vous pouvez utiliser vos crédits pour financer un projet de formation. Votre employeur est libre de financer ou non votre projet. Il pourra ainsi prendre en charge le financement du montant restant dû et tout sera gratuit pour vous. Il peut aussi choisir de n’en payer qu’une partie. 

Votre employeur peut alimenter votre compte professionnel de formation de multiples manières. Il peut effectuer une dotation volontaire dans le but d’augmenter votre budget et vous inciter ainsi à vous former. Si un accord collectif prévoit une alimentation plus favorable du CPF de certains salariés ciblés, et que vous en faites partie, votre employeur vous versera vos droits annuellement, sur votre compte CPF. Dans le cadre de l’application d’un accord de performance collective, l’employeur est aussi tenu d’effectuer une dotation obligatoire pour les salariés licenciés. Ainsi, si vous avez été licencié suite à un refus de modification du contrat de travail, votre employeur est tenu par la loi d’alimenter votre compte CPF à l’aide d’une dotation dont le montant est de 3 000 euros minimum. 

Votre employeur peut aussi alimenter votre compte CPF par le biais d’un abondement correctif. Vous y avez droit si vous faites partie d’une entreprise de moins de 50 salariés et si, au bout de six ans, le bilan des entretiens professionnels a démontré que votre employeur n’a pas rempli ses obligations. En effet, au-delà des abondements volontaires, votre employeur est tenu par la loi de verser chaque année une certaine somme dans votre compte CPF.

Vous souhaitez vous former au Big Data ? Retrouver les formation Data Full Stack et Data Analyst qui vous forment au métier de Data Analyst, Data Scientist, Data Engineer et AI Scientist.
Merci pour votre lecture ! Si vous souhaitez lire nos prochains articles autour de la Data et de l’IA, vous pouvez nous suivre sur FacebookLinkedIn et Twitter pour être notifié lorsqu’un nouvel article est publié !

Kickstart your data career !

Nous contacter

1 CRS VALMY 92800 PUTEAUX
NDA : 11922370892

DataRockstars

Ressources

Nos références

Certifié Qualiopi

© 2023 DATAROCKSTARS. Tous droits réservés.